Syndicat Mixte des Vallées de l'Orb et du Libron

prenons soin de notre territoire

vallées Orb et Libron
un milieu naturel : Paysages

Des paysages remarquables

A l’exception de la basse vallée où l’occupation des sols est majoritairement agricole, le territoire du bassin de l’Orb et du Libron est couvert d’espaces naturels très variés qui constituent un patrimoine environnemental exceptionnel. Partiellement inclus dans le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, une grande partie de ces espaces est classée en ZNIEFF (Zones Naturelles d’Intérêt Écologique Faunistique et Floristique).

Des espaces naturels diversifiés en amont

Le territoire du bassin amont et des gorges de l’Orb (jusqu’à la confluence avec le Jaur) est couvert d’espaces naturels très variés. On distingue notamment : – les grands ensembles forestiers : Monts d’Orb, Plateau de l’Escandorgue, Montagne Noire Orientale. La végétation à dominante boisée évolue selon l’altitude, de l’étage méditerranéen à l’étage montagnard : chêne vert, chêne blanc, châtaignier, hêtre, épicéas. – les reliefs : domaines du Caroux et de l’Espinouse. On rencontre des caractéristiques de milieux particulièrement singulières : falaises, gorges, escarpements rocheux, avec une végétation associée de landes (buis, genêts) et de pelouses. – les boisements rivulaires sur certaines portions de l’Orb et de la Mare. – les cultures et terrains agricoles : vallées du Jaur et de la Salesse. On retrouve essentiellement des terrains agricoles diversement cultivés : prairies, vergers, vignes, jardins potagers et friches. En aval d’Olargues, la vigne devient prédominante et gagne sur les coteaux.

cours d'eauUn territoire vinicole omniprésent en aval

Dans les moyenne et basse vallées de l’Orb mais également du Libron, l’occupation de la plaine est majoritairement agricole. Le terroir vinicole couvre une grande proportion de la surface agricole s’étendant du pied des reliefs jusqu’à la bordure littorale . Sur la basse plaine du fleuve les productions agricoles sont plus diversifiées : vignes (40 %), productions céréalières, industrielles, quelques cultures légumières et fruitières.