Syndicat Mixte des Vallées de l'Orb et du Libron

prenons soin de notre territoire

vallées Orb et Libron
un milieu naturel : Faune et flore

Une faune et une flore étonnantes

L’inventaire du patrimoine naturel lancé par le Ministère de l’environnement recense, sur le bassin de l’Orb et du Libron, de très nombreuses zones d’intérêt écologique ou paysager. Sur les 89 communes de la zone, seulement une douzaine ne possèdent pas de milieux remarquables sur leur territoire parmi les grands ensembles naturels riches ou peu modifiés pat l’homme.

La forêt des Monts d’Orb (3620 Ha)

Cette zone, au caractère boisé très marqué, présente des faciès particulièrement variés représentant trois étages de végétation : étage montagnard (hêtres), subméditerranéen (chênes pubescents et châtaigniers), méditerranéen (chênes verts). Ces formations ont été en partie modifiées par de nombreux reboisements en résineux. Cette étendue boisée exceptionnelle a permis l’installation d’une grande faune forestière, dont la seule population importante de cerfs du département. La zone abrite également des stations de pivoines (espèce protégée et peu commune en milieu méditerranéen) et l’on y signale dans plusieurs ruisseaux une population d’écrevisses à pieds blancs, espèce indigène en régression sur l’ensemble du territoire national.

Les monts du Somail, Espinouse et Caroux (58059 Ha)

Inclus dans les limites du Parc Naturel Régional du Haut Languedoc, ce secteur regroupe toute la zone montagneuse situé au nord du sillon Orb-Jaur. Il constitue, avec la montagne Noire, la plus vaste zone naturelle du département. Cette vaste entité montagneuse constitue ainsi un réservoir très riche et diversifié pour la faune et la flore. De nombreuses espèces rares ou en régression y ont été recensées dans des biotopes particuliers tels que tourbières, gorges, milieux rupestres, landes sommitales et boisements âgés.

cours d'eauLa montagne Noire centrale (29800 Ha)

Sur ce grand massif montagneux s’étendent différents faciès de végétation s’échelonnant en fonction de l’altitude et de la nature du sol, de la géologie et du relief. Du point de vue floristique, cette zone abrite une quinzaine d’espèces rares au point de vue régional. La couverture forestière et les nombreux escarpements rocheux entraînent une diversité faunistique remarquable : aigle royal, busard st martin, busard cendré, épervier.

Le domaine des orphelières (157 Ha)

Cette étroite bande de terre est soumise aux influences directes de la mer et du fleuve. Elle comprend au Nord, une vaste zone humide occupée par des prés salés et au Sud, une plage et un cordon dunaire de 2.5 km de longueur.