Syndicat Mixte des Vallées de l'Orb et du Libron

prenons soin de notre territoire

enjeux et objectifs
qualité des eaux : Diagnostics et objectifs

L’Orb et ses affluents

D’une façon générale, l’Orb et ses affluents possèdent d’importants atouts de mise en valeur. Ils forment un ensemble de cours d’eau aux caractéristiques variées et dont la qualité est correcte sur une bonne partie du linéaire. Cependant les mesures effectuées ces dernières années montrent une légère diminution de la qualité…

Le Jaur

Le Jaur est un cours d’eau au potentiel écologique élevé. Jusqu’en 1995, date de la mise en place de la station d’épuration de Saint Pons – Riols, ce potentiel était altéré par les rejets directs à la rivière de ces deux agglomérations. Aujourd’hui, cet équipement couplé à une capacité d’auto épuration permet de retrouver une qualité satisfaisante tant d’un point de vue physico-chimique que bactériologique.

La Mare

La qualité des eaux de la Mare, globalement satisfaisante, présente néanmoins une tendance à la dégradation due à l’influence conjointe d’assainissements collectifs insuffisants (à l’amont de St Gervais sur Mare et St Etienne d’Estrechoux), des extractions de granulats sur la partie aval et des étiages accrus par des prélèvements intensifs d’eau pour l’irrigation en été.

L’Orb

La qualité des eaux de l’Orb est bonne, voire excellente (classe 1) jusqu’au secteur de Bédarieux-Lamalou-les-Bains, où l’insuffisance de la collecte et du traitement des eaux usées provoque une dégradation sensible de la qualité, qui se fait sentir jusqu’à l’entrée des gorges. Sur toute la traversée des avants-monts, les caractéristiques morphologiques favorisent l’auto épuration, les apports en pollution étant très modestes, le fleuve retrouve un bon niveau de qualité. A partir de l’entrée dans la plaine viticole, l’accumulation de plusieurs facteurs d’altération (agglomérations plus importantes, activités viticoles, nombreuses gravières) entraîne un déclassement important (classes 2 et 3) sur certains tronçons. Au niveau de l’embouchure, le milieu devient salin et la qualité ne s’améliore pas (pouvoir auto-épurateur limité, rejets des communes proches, faible débit du fleuve).

Objectifs 2015

Dans le cadre du contrat du rivière, un objectif de bon état chimique et quantitatif pour tous les aquifères du bassin a été fixé à échéance 2015. Une directive baignade en cours d’élaboration rendra également obligatoire le respect de l’objectif baignade sur les linéaires de pratique des loisirs nautiques.

Téléchargement du rapport d’analyse des eaux de baignades 2015